Gestion de l’Eclairage


Bien gérer l’éclairage génère d’importantes économies d’énergie

En tant que systèmes avancés de commutation et de régulation de lumière, les systèmes de gestion de l’éclairage utilisent une communication numérique entre les installations d'éclairage et les unités d'exploitation. Ainsi, une communication fiable avec des groupes de luminaires devient possible, ceux-ci pouvant être adressés individuellement. De cette façon, plusieurs nouvelles possibilités de gestion de la lumière et de réalisation d’économies d'énergie sont créées.

Par ailleurs, la flexibilité des systèmes d'éclairage a considérablement augmenté, ce qui permet aux réseaux de s’adapter parfaitement aux nouveaux scénarios de génie civil et configurations des bâtiments.

  • L'utilisation de systèmes de gestion d’éclairage basés sur DALI, DSI, EIB / KNX et LON permet d’assurer que les différents scénarios d’éclairage sont faciles à programmer. Nos équipes se maintiennent continuellement informées des systèmes innovants disponibles dans le marché. Voilà pourquoi Deerns sera toujours en mesure de vous conseiller par rapport à l’état de l'art des technologies dans le domaine de l’éclairage.
  • Nous possédons un savoir-faire spécialisé dans ce domaine et sommes capables d’assurer son intégration optimale avec d’autres systèmes et réseaux, y compris la CVC (Chauffage, Ventilation et Climatisation), les installations de sécurité, la GTB et les protections solaires.
  • L'utilisation de ces systèmes permet d'accroître la flexibilité, l’ergonomie, et la performance de l'éclairage orienté vers le poste de travail. De nombreuses possibilités d'économie d'énergie peuvent être mises en place en utilisant des systèmes de gestion de l’éclairage, notamment avec
    - Le contrôle en fonction de la lumière naturelle avec synchronisation et programmation intelligente.
    - L’éclairage orienté en fonction des besoins des travailleurs (« Job-Oriented Lighting »).
    - La détection de présence.
    - Le réglage personnel par l’utilisateur.
    - La limitation de la capacité de pointe.

Chacune de ces stratégies peuvent amener à des économies d’énergie d’environ 10% à 30%. Ensemble ou combinées, ces stratégies peuvent apporter des économies globales d’énergie aux alentours de 60% - 70%.